L'archer poète

Nous regroupons en ce lieu les différents textes de différents auteurs, exprimant différentes émotions et en faisant ressentir différentes sortes.

jeudi 24 janvier 2008

Obsession

(je précise que Jean est un prénom féminin, ici)

Rien à faire. Il ne voulait pas partir. Jean avait essayé tout ce qui était en son pouvoir pour s'en débarrasser ; mais rien à faire : il ne voulait pas partir. On aurait pu le comparer à une sangsue qui s'accroche, ou à tout autre parasite qui est si bien chez vous et qui refuse de quitter la chaleur et l'amour que vous lui avez offerts par bonté dans votre niaise innocence ingénue. Le kilos en trop était là, et il ne voulait pas partir. Rien à faire.

Pire que la mort qui colle aux basques de la vie, le kilos numéro 41 s'était logé dans les hanches et dans les fesses de Jean. L'idiote maxime de son père semblait – hélas – se vérifier : « Quand c'est dans les fesses, ça n'part plus ! » Régimes, franches privations, sport intensif, bains de vapeurs, recettes de grand-mère, Jean avait tout essayé ; elle avait traversé le feu infernal immédiatement suivi par le givre éternel, mais rien à faire. Le kilos 41, alias « l'ennemi », était là, et bien là. Impossible de l'en déloger. Il ne restait qu'une solution à Jean : la liposuccion.

Posté par Mytho Man à 20:52 - Montrez-nous que vous adorez mes -nos créations pardon [0] - Permalien [#]

Adorations

Déclarer votre flamme